Presse EST-ELLE ESTELLE ?

Texte de l’article du Nouvel Observateur :

« “C’est une sonatine née d’une mémoire d’enfance.” A chaque page, on découvre un mystère ou une surprise en complément d’une phrase délicieusement absurde. Au réveil, Estelle a 3 ans et boit son chocolat chaud. Puis elle se souvient de ses retrouvailles avec son petit chien et des trois bougies de son anniversaire. Plus tard, la fillette en compte neuf et voit tout en grand. Les tableaux d’Alain Gauthier, tendre artiste à la palette surréaliste, s’inspirent des profondeurs des souvenirs d’Estelle. En fin de compte, c’est un joli poème dédié à une porteuse de lunettes. » (Ruth Valentini)