LES CONTES DU BEL IMPOSSIBLE

Les Contes du Bel Impossible

             Éditions de la Fenêtre Ouverte.

Préface de Gilles Perrault « Quelque part entre Prévert et Queneau… On admire le livre pour le vrai et  beau talent qu’il révèle. On l’aime pour ce cri qui le traverse et que chaque histoire répercute en écho jusqu’à nous atteindre au cœur. »
Sélection du journal 
Ce petit livre est un grand livre. Quelque part entre Prévert et Queneau écrit Gilles Perrault . Sans doute. .. Pour l’émotion et l’humanité, j’ai pensé parfois à Tchékhov.” (Pierre Gamarra  Revue “Europe”)
 “La lecture de ce texte procure plaisir et frémissements. Il y a du Lewis Carroll en François David” (Alexis Salatko “La Presse de la Manche”